vendredi 27 juillet 2007

Deux vers, une pensée

ليتَ هنداً أنْجَزَتْنا ما تَعِدْ ... وشَفَتْ أنفسَنا مما تَجِدْ
واسْتَبدَّتْ مرّةً واحدةً ... إنّما العاجزُ مَنْ لا يَستَبِدّ
Une pensée pour "elle". Et à travers elle, toutes celles qui nous font tendrement rêver ...

10 commentaires:

Azwaw soumendil awragh أزواو سومنديل آوراغ a dit…

je te souhaite prompt rétablissement, on n'a pas trouvé le remède miracle à cette pathologie.

kattoussa ^^ a dit…

tu parles de qui ????

cactussa a dit…

ca ma fait penser a des souvenirs 7lowin.on va fait entendre ces vers boco de fois a cause du nom, meme si, des fois, jai rien promis(je promis jamais d'ailleurs).

White Lion a dit…

@kattoussa^^: Comme indiqué ds le poème, je parle de Hind :)

@cactussa : il est pas joli le nom hein? Autant que le poème ;)

kattoussa ^^ a dit…

@ White lion : ^^

wounded_spirit a dit…

J'ai beaucoup entendu parler de toi, Venus avait raison!
Bravo man!

White Lion a dit…

Merci wounded_spirit c un plaisir de te voir sur mon blog ;)

venus a dit…

Alors ça vient le nouveau post ???

Mils a dit…

il est sûrement entrain de faire des "bicyclettes" et du boznissi sur la plage :)

White Lion a dit…

@Venus : le voilà, il est arrivé ... un peu plus haut ;)

@mils : lol pas vraiment, mais bon c tjrs qq chose de gagné ce repos :)